FAQ

Mon expert comptable me demande un fichier dans un format spécifique à son logiciel, pouvez-vous le faire ?

Notre module est avant tout conçu pour tirer parti des fonctionnalités d'imports paramétrables généralement disponibles tant dans les logiciels grand public et a fortiori dans les logiciels de cabinet.

Nous vous recommandons donc de vérifier la présence de cette fonctionnalité.

En cas de doute, vous pouvez faire appel au fournisseur de votre solution de comptabilité que sera le plus à même de vous répondre.

Si la fonctionnalité est absente du logiciel cible et que vous êtes en mesure de nous fournir une spécification détaillée du fichier à fournir, nous pouvons envisager le développement à façon de la fonctionnalité pour votre compte. Le cas échéant, merci de nous consulter.

Es-ce que je peux avoir les produits vendus à différents taux de TVA dans des comptes de produits séparés ?

Non, Dolibarr ne permet qu’un seul taux de TVA par prix de vente d’un produit ou service.

Remarque : une méthode permettant de faire apparaître la ventilation comptable des ventes par taux de TVA est donc de créer un produit ou service pour chaque taux et de renseigner les codes comptables souhaités.

Existe-t-il une option permettant dans les journaux d'achat ou de vente de centraliser la TVA en une seule ligne et les produits au code comptable identique ?

Non, notre module ne permet pas la centralisation des écritures. En effet, nous n'avons pas opté pour cette méthode d'extraction des données qui, à notre sens, ne respecte pas les règles légales comptables et fiscales qui exigent un enregistrement détaillé des écritures dans le logiciel de comptabilité. En sachant que l'arrêté fiscal du 29 juillet 2013 oblige la transmission des écritures à l'Administration sans centralisation. Une fois, les écritures importées en comptabilité, rien n'empêche, si la fonction existe dans le logiciel comptable, de paramétrer la centralisation de certains comptes.

Je viens de me rendre compte que votre module d'export comptable exporte également les factures abandonnées. Peux-être serait-il judicieux de filtrer le statut des factures pour n'exporter que celles qui sont valides ?

Effectivement le module traite les factures abandonnées comme une facture courante.

Notre objectif est de faire en sorte que notre module respecte les règles et pratiques comptables en vigueur, aussi, on ne peut pas ignorer purement et simplement ces types de facture.

Dans Dolibarr deux cas peuvent amener à des factures au statut abandonnée :

  1. la création d'une facture de remplacement qui corrige une facture initiale
  2. l'abandon pur et simple d'une facture impayée

Dans les deux cas, le respect de la chronologie des factures oblige l'enregistrement comptable et les écritures de corrections ont l'obligation d'apparaître distinctement dans la comptabilité.

De plus, les deux cas n'ont pas le même caractère juridique et possèdent donc un traitement comptable différent.

Le premier constate une erreur (action en comptabilité : contre-passation de l'écriture initiale qui diminue le chiffre d'affaires), le second constate une perte sur créance irrécouvrable (action en comptabilité : écriture en charge directement, ne modifie pas le chiffre d'affaires).